téléchargement

C'est la rentrée... Nous avons repris les cours depuis un peu plus d'une semaine, et après  ma première "vraie" semaine complète, je suis tombée comme une masse à 19h hier soir, jusqu'à 9h ce matin !!! Wow !!!

Je pense avoir bien récupéré, mais hier soir, j'aurais couru un marathon, c'était la même !

D'ailleurs, j'étais tellement "out" cette semaine, que je me suis pris pas moins de 3 gamelles dans les escaliers ou couloirs !! (j'ai le genou tout bouzillé... pffff!).

3300166346_1_5_rEcXtnmK

 

Première semaine complète... J'expérimente mon nouvel EDT, et là, ô bonheur, je réalise que le café-prépa, ça risque de se passer au lycée cette année : c'est la première année en 20 ans d'expérience que je n'ai pas de journée libre pour travailler à la maison ! Donc j'aurai le plaisir d'aller au lycée tous les jours, avec les frais supplémentaires de transport que cela représente, et de tâcher de préparer mes cours sur l'un des ordinateurs de la salle des profs (pour peu qu'il ne rame pas trop), sans mes bouquins et ressources habituels.....en mode FREE IMPRO !! 

 

Je redeviens sérieuse, car j'ai classé ce post dans les 1607 h/ an... Donc CALCULONS !

Tous les jours au lycée, avec pas mal de trous (que je pense néanmoins consacrer à tout les "à côtés" : remplissage Pronote, photocopies, tâches administratives en tous genres, messages et échanges au sujet des élèves, des classes etc.), et des amplitudes horaires de 7-8h assez souvent. 

-Lundi : 9h-16h -> 7H 

-Mardi : je me déplace pour 2h de  11h à 15h (4h d'amplitude horaire) -> 4H

-Mercredi : 8h-15h -> 7H

-Jeudi : 8h-16h -> 8H

-Vendredi : 8h-12h -> 4H 

Soit un présentiel effectif en établissement de 30H.

 

Sachant que...

1) je n'ai pas d'heures sup' cette année (on nous a refourgué deux stagiaires en derniere minute !)

2) le reste de mon mardi après-midi et mes vendredis après-midi se passeront à l'IUT (ce complément qui me permet de combler mon découvert et qui m'est ULTRA nécessaire, auquel cas, je m'en passerais volontiers !). 

 

Le gros avantage néanmoins, dans mon EDT de cette année, c'est de ne pas avoir à faire cours de 17h à18h... vous savez, ce créneau horaire où les gosses, comme nous, avons la journée dans les pattes, plus du tout envie de bosser, les bouchons qui s'accumulent à l'exterieur, et juste l'envie de rentrer chez soi et de ne plus rien faire... Ce créneau qui nous est totalement INUTILE quoi... (on comprend bien pourquoi il n'y a qu'en France que les gosses terminent les cours aussi tard... nos voisins européens ont bien compris l'inefficacité pédagogique de journées à rallonges comme les notres).  

Du coup, je vais peut-être pouvoir éviter les bouchons, les gamins qui ronflent en classe ou qui font tout pour m'empecher de faire cours, et refaire un peu de sport avant de rentrer chez moi... wow ! Le luxe !

 

Par contre, pas de vraie demi-journée de pause pour préparer mes cours et corriger mes copies... ça va encore se passer soirs et week-ends, de toute évidence. C'est pas grave, j'ai franchement rien d'autre à faire de mes week-ends, et je suis méga investie dans mon taf... :-)

 

Bien entendu, pour l'instant, pas de conseils de classe ou autres conseils pédagogiques, comités, réunions en tous genres, pour venir rallonger mon temps de présence et l'amener à FACILE 32/33H par semaine... ce qui ne compte pas les préparations et corrections. Je pense que cette année encore, et même sans heures sup', je serai donc dans les 40H/semaine à l'aise blaise (heureusement, j'ai quand même bossé une grande partie de l'été pour préparer mes cours !). 

 

Par exemple, cette semaine, nous avons eu les réunions parents-profs de 2de. Aussi, je suis restée lundi et mardi soir jusqu'à 20h au lycée.

En l'attente, je m'occupais des problèmes avec les groupes et les spécialités pour mes élèves de 1ère, et j'ai tâché de réglé les soucis et bugs divers de Pronote... les modifications et diffusions de listes... les "tickets" intendance pour les quelques 4 PCs en panne dans nos salles de langues et toujours pas réparés, les communications avec l'administration et tout ce qui s'ensuit de technique et d'administratif qu'on ne fait que gérer les quinze premiers jours... 

J'ai explosé mon compteur...Cette semaine, en présentiel, j'ai fait 39h. En restant active au boulot, mais en réglant encore pas mal de choses le soir en rentrant... En heures effectives, j'ai quasi atteint les 43h. Je compte quelques 2H d'administratif le soir + 2H de correction de copies (des petites copies de 2des) hier soir... 

On est loin des soit-disant "18h" que l'on fait pour le tout public...

 

A titre d'information...

La semaine prochaine, 2 réunions sont déjà calées : les PAI et les informations sur le programme culturel de la ville, pour  organiser des sorties avec nos élèves.

Les PAI, kesako ? ce sont ces élèves qui ont des troubles de l'attention et de l'apprentissage, ou de gros soucis de santé qui demandent un PAI/ PAP, et pour lesquels nous avons une réunion d'information avec les parents, le médecin scolaire etc. Il s'agit de nous expliquer le trouble et les recommandations afin que nous sachions quoi faire. Par exemple, on va me demander de refaire des photocopies EN GROS de tous mes documents pour cet élève là parce qu'il a besoin des documents en ARIAL 16 et pas en Calibri 12. On peut aussi m'expliquer, comme ce fut le cas l'an dernier, que cette élève allergique a besoin d'une piqure urgente en cas de crise... me montrer la piqure, le liquide à injecter, et me dire..."bon, vous appelez l'infirmière, bien entendu, mais au cas où...vous devez savoir quoi faire, et comment!" (ils font bien de prévenir, parce que c'est vrai qu'avec une seule infirmière pour 1600 élèves dans un lycée où nous n'avons en plus aucun système d'appel d'urgence dans les classes, le temps qu'on trouve l'infirmière, ça peut parfois être un peu...limite...). Les PAI, ce sont aussi ces gosses qui ne savent pas bien écrire, pour qui on va vous demander d'accepter qu'ils viennent en classe avec un PC (pourquoi pas), mais aussi d'envoyer tous vos cours par pronote ou par  mail (ouff ! je suis sauvée, je prépare tous mes cours sur PC, ils sont déjà tapés...!). Donc, on passe une heure tous ensemble sur chaque cas à voir ce qui est faisable ou pas... Non, pardon, à s'entendre dire ce que l'on doit faire, peu importe qu'on ait, ou non, les moyens (exemple, le gosse avec le PC, je veux bien...Mais sans prises dans les classes, il risque fort de se trouver un peu ennuyé au bout de 6h de cours...). 

 

Nous sommes également sollicités pour prendre RDV avec les CPE dans le cadre de la cellule de veille (sorte de commission qui a lieu tous les 15 jours, et qui nous oblige à prendre des rdv réguliers avec les CPE pour signaler les élèves en décrochage). Il va me falloir caler un créneau d'1h par quinzaine avec la CPE qui gère ma classe à cet effet, et j'attaque cette semaine. 

Ensuite, nous nous attendons aux réunions concernant la mise en place de la réforme et plus particulièrement l'organisation des nombreuses épreuves de bac qui vont devoir avoir lieu au lycée 3 fois cette année. Allons-nous faire, en plus, des devoirs communs et des bacs blancs? Je ne pense pas que cela soit possible... au vu d'un tel planning ! 

 

Pendant ce temps-là, mes élèves me réclament un voyage en GB. Ah ben oui, c'est sympa les voyages scolaires et jusqu'ici, j'en ai toujours organisé... mais sérieusement, là, avec les perspectives, je ne pense pas être en mesure de prévoir quoique ce soit... où allons-nous caler un voyage entre toutes ces réunions, réformes et examens??? Bref, je dis JOKER !!! Laissez moi le temps de souffler, et permettez moi déjà de comprendre à quelle sauce nous allons être mangés...

 

C'était le bilan d'une semaine de rentrée comme les autres, avec ses aléas et déjà, un quotat d'heures pour le moins important... 

 

Ah oui, mais paraît-il, selon un chroniqueur de LCI, que nous gagnons dans les 3800 euros par mois en France, fainéants privilégiés que nous sommes... Le pauvre type n'a même pas vérifié ses sources, et appris à lire les documents qui lui ont été remis. Ca fait dix plombes qu'on s'évertue, (ON = organismes et instituts de sondage OFFICIELS) à dire que les profs français sont parmi les plus mal payés d'Europe... Mais non, lui, il a décrété que nous étions super bien payés pour ce que nous faisons... (flûte, je me demande pourquoi je m'engage dans des vacations en dehors du lycée, alors !). 

 

lci

 

 

Du coup, de nombreux profs ont balancé sur les réseaux sociaux leur fiche de paye, pour rétablir la vérité... 

Et certains organes de presse se sont ralliés à notre cause pour diffuser les informations de manière plus complète... Comme Libé.

https://www.liberation.fr/checknews/2019/09/12/un-prof-de-lycee-en-france-gagne-t-il-en-moyenne-3-850-euros-par-mois-comme-le-dit-lci_1750676

 

ou encore LE MONDE...

69871500_10157711287684581_5594239124023279616_n

 

Parce que dans un pays démocratique et juste comme le notre, l'info-intox et la propagande n'ont pas de place, on est bien d'accord? 

 

Bon week-end à tous et toutes ;-)

 

rentrc3a9e-fatiguc3a9e